Ecopitchoun - le site du bien-être de bébé et de maman

Délais d'expédition actuels :
3 à 5 jours
Frais de port : 4,70€
Franco de port dès 60€ d'achats,
pour toute l'Europe.

Accueil Infos sur l'HNI Guide HNI Livres HNI Proche de chez vous ? Réseaux sociaux Liste de Naissance Liquidations
 
Accueil > EcoSpeech > articles


 

LA KOMBUCHA – champignon détoxinant de longue vie !

Un jour d’ateliers parents-enfants sur la péniche, une artiste peintre, Isabelle GALOPIN (http://isabellegalopin.griffedartistes.com), me transmet une Kombucha, ainsi que les explications l’accompagnant. Cela fait maintenant un an que je m’en sers, et je souhaite partager avec vous les bienfaits de ce fameux champignon !

La kombucha est un champignon que l’on place dans un récipient (genre bocal) avec une recette de thé vert ou noir mélangé à du sucre, le tout à température ambiante.
Le récipient est ouvert mais recouvert d’une gaze fixée avec un élastique.
La kombucha est laissée à la lumière du jour. Par procédé de fermentation, la Kombucha digère le thé sucré et, passés quelques jours (selon les goûts de chacun), on peut filtrer ce jus de Kombucha et le verser dans une bouteille que l’on place au frigo. Le froid arrête la fermentation, et en plus il fait noir dans un frigo.
Le jus de Kombucha se verse dans un verre avec du jus de fruit bio (genre jus de pomme), et se boit sans aucune restriction. Cette recette donne un peu le goût du cidre, l’alcool en moins. On peut en boire autant qu’on le souhaite, et tout au long de la journée.
En parallèle, lorsque l’on filtre le jus de kombucha, la Kombucha doit être immédiatement replacée dans un thé sucré à température ambiante qu’on aura préparé la veille par exemple (de façon à laisser le thé bien refroidir).

1/ se procurer les ingrédients : du thé vert ou noir (selon les Kombuchas) Bio, de l’eau genre Volvic, et du sucre Bio le plus blond possible.
Isabelle m’avait prévenu qu’elle avait essayé un thé vert non bio avec une kombucha mais que celle-ci n’y avait pas survécu. La qualité des aliments que vous lui mettez à digérer : thé, sucre doivent être bio, et l’eau de très bonne qualité.


2/ préparer le thé avec la recette ci-dessous. Laissez-le refroidir pendant une nuit.

3/ Le lendemain, nettoyez-vous bien les mains. Ce champignon a été scientifiquement testé, et si la façon de le préparer est stérile, dans le sens où les récipients sont bien propres et vos mains bien lavées, il n’y a aucun risque de toxicité.

4/ Sortir la Kombucha du récipient et la passer sous l’eau (Volvic par exemple) pour la nettoyer un peu, lui enlever les petits résidus des deux côtés, puis la poser dans une assiette.

5/ filtrer le jus de kombucha (=le thé vert sucré digéré par la Kombucha) du bocal dans une bouteille qui ferme bien à l’aide d’une passoire à thé par exemple et aussi d’un entonnoir si besoin. Penser à laisser un peu de jus de Kombucha dans le bocal, de façon à constituer une amorce pour le prochain thé. Puis placer la bouteille au frigo, celle-ci étant donc celle utilisée pour la boisson.

6/ Filtrer le thé sucré préparé la veille dans le bocal à l’aide de la passoire à thé afin d’enlever le thé qui a infusé.

7/ replacer la Kombucha dans son bocal avec le nouveau thé à digérer, la face la plus claire de la Kombucha vers le plafond.

8 / Passons à la dégustation  et préparez-vous un verre ! : 1/3 de jus de Kombucha avec 2/3 de jus de pomme Bio, et goûtez ! Vous ajusterez les dosages selon vos goûts.

Concernant le nombre de jours qui séparent chaque préparation de thé, c’est selon les goûts de chacun car certains préfèreront un goût plus fort et d’autres un goût plus subtil. Commencez par 3-4 jours puis augmentez en fonction des goûts.

Si la Kombucha est restée longtemps dans son bocal, on peut aussi faire du vinaigre de Kombucha, très sympa dans les salades par son goût de pomme acidulée. Pour cela il suffit de laisser la Kombucha fermenter par exemple 3 semaines… toujours en fonction des goûts de chacun !

Passés 3-4 jours, la Kombucha se multiplie dans le bocal, c’est-à-dire qu’une autre épaisseur de Kombucha se créé à la surface. Vous pouvez alors préparer un autre bocal de Kombucha. Pour ce faire, découper la petite Kombucha avec des ciseaux (ne pas la déchirer) et préparer un  autre bocal de thé sucré dans les mêmes conditions. Ainsi, vous avez une kombucha à transmettre, ou à garder pour une plus grande consommation. Quand vous offrez cette kombucha, donnez bien toutes les instructions que vous avez-vous-même reçu, cela évite bien des méprises ! Veillez également à ce qu’elle soit suffisamment épaisse, donc à la laisser plus que 3-4 jours à se former.

Si vous partez longtemps ou si vous voulez tout simplement faire une pause, pour arrêter la fermentation, vous pouvez congeler la Kombucha.

Ce champignon est aussi sensible à vous, à l’ambiance, l’atmosphère. Lors de notre passage sur le chantier naval pour refaire la coque de notre péniche, ma Kombucha n’a pas du tout supporté cette période…
Il existe une expérience scientifique au sujet de l’eau qui me semble assez similaire à ce que ma kombucha est devenue : dans un verre, on met de l’eau à laquelle on adresse tous les jours des messages positifs, lors de la cristallisation, l’étoile qui se forme est magnifique ; a contrario, si dans un verre on met de l’eau à laquelle on adresse des messages négatifs tous les jours, alors la cristallisation donne des résultats vraiment mauvais.
C’est le même phénomène observé avec ce champignon, car même alimenté de produits de bonne qualité, il peut pâtir de l’ambiance.

Je vous laisse découvrir dans les documents ci-dessous et les liens internet, la composition exacte de la kombucha, ainsi que les bienfaits dont témoignent les personnes qui l’utilisent.

Pour ma part, je trouve que cette boisson est très bonne, j’aime beaucoup le goût, et aussi qu’elle est détoxinante. Je pratique beaucoup les bains dérivatifs, mais c’est parfois plus pratique de boire un verre de Kombucha, tout dépend des occasions et de notre ressenti !
La Kombucha sert aussi de cosmétique (masque du visage par exemple).

Voici ici la recette avec les dosages, etc… ainsi que les documents fournis par Isabelle lorsqu’elle m’a transmis ma kombucha !

Pour 1 litre d’eau, 70-80g de sucre, et 5g de thé (l’équivalent d’un sachet ou d’une boule à thé). Faîtes bouillir l’eau, y mettre le thé et le sucre, laisser infuser et refroidir jusqu’au lendemain avec un linge propre dessus pour éviter les microbes. Il faut laisser refroidir car la Kombucha ne supporte pas le chaud.

Le jus de Kombucha est aussi vendu tout prêt à consommer, en Biocoop par exemple, sous le nom d’Amrita. Certains disent qu’on peut obtenir la kombucha en laissant fermenter cette Amrita. Je n’ai pas essayé mais cela me paraît difficile vu qu’elle est extrêmement filtrée.

Vous pouvez aussi champagniser ce jus de Kombucha en la laissant fermenter avec des grains de raisins, mais là je n’ai pas du tout essayé !

 

Voici les liens internet dont je parlais :

C’est l’auteur du seul livre que je connaisse sur la Kombucha. Je ne l’ai pas encore lu, mais je n’y manquerais pas !
Frank, Günther W.: Comboucha - La boisson au champignon de longue vie, Instructions pratiques de préparation et d'utilisation., Ennsthaler Gesellschaft GmbH & Co KG: 2006, ISBN 3-85068-329-X
Sa vitrine sur Internet : http://www.kombu.de/french.htm

Une définition de la Kombucha, avec les bienfaits thérapeutiques, la composition exacte, etc…
http://fr.wikipedia.org/wiki/Kombucha

Site très intéressant et plein d’infos et photos, et aussi sur les graines germées, le Kéfir, etc…
http://www.cfaitmaison.com/kombucha/kombucha-liens.html

Kombucha : pour s’en servir en cosmétique
http://www.symbiotec.fr/documentation/Kombucha_cosmetique.pdf

Un site qui explique comment faire votre thé :
http://www.kombu.de/anl-frz.htm

Témoignage d’une personne sur le cancer :
http://cancertemoignage.free.fr/cancertemoignage/kombucha.htm


 

 

 

 

Ecopitchoun - le site du bien-être de bébé et de maman
Mentions légales Présentation Conditions générales Livraison Echange ou retour paiement sécurisé Paypal guide HNI